Le 26 Decembre

Publié le 25 Décembre 2015

Évangile de Jésus Christ selon

saint Matthieu 10,17-22.


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues.
Vous serez conduits devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens.
Quand on vous livrera, ne vous inquiétez pas de savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là.
Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.
Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort.
Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. »

Le message


Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

[Édith Stein] (1891-1942), carmélite, martyre, copatronne de l'Europe
Méditation pour le 6 janvier 1941 (trad. Source cachée, Cerf 1999, p. 271)

« Me voici, je viens pour faire ta volonté » (He 10,7)

Nous nous agenouillons une fois encore devant la crèche... Tout près du Sauveur nouveau-né, nous voyons saint Étienne. Qu'est-ce qui a valu cette place d'honneur à celui qui le premier a rendu au Crucifié le témoignage du sang ? Il a accompli dans son ardeur juvénile ce que le Seigneur a déclaré en entrant dans le monde : « Tu m'as donné un corps. Me voici, je viens pour faire ta volonté » (He 10,5-7). Il a pratiqué l'obéissance parfaite, qui plonge ses racines dans l'amour et s'extériorise dans l'amour. Il a marché sur les traces du Seigneur en ce qui, selon la nature, est peut-être pour le cœur humain le plus difficile, qui semble même impossible : comme le Sauveur lui-même, il a accompli le commandement de l'amour des ennemis. L'Enfant dans la crèche, qui est venu pour accomplir la volonté de son Père jusqu'à la mort sur la croix (Ph 2,8), voit en esprit devant lui tous ceux qui le suivront sur cette voie. Il aime ce jeune homme qu'il attendra un jour pour le placer le premier près du trône du Père, une palme à la main. Sa petite main nous le désigne comme modèle, comme s'il nous disait : « Voyez l'or que j'attends de vous. »

In English

Scripture: Matthew 10:17-22

17 Beware of men; for they will deliver you up to councils, and flog you in their synagogues, 18 and you will be dragged before governors and kings for my sake, to bear testimony before them and the Gentiles. 19 When they deliver you up, do not be anxious how you are to speak or what you are to say; for what you are to say will be given to you in that hour; 20 for it is not you who speak, but the Spirit of your Father speaking through you. 21 Brother will deliver up brother to death, and the father his child, and children will rise against parents and have them put to death; 22 and you will be hated by all for my name's sake. But he who endures to the end will be saved.

Commentary of the day


Saint Teresa Benedicta of the Cross

[Edith Stein] (1891-1942), Carmelite, martyr, co-patron of Europe
Meditation for 6 January 1941 (trans. ©Washington Province of Discalced Carmelites, 1992)

“Behold, I come to do your will” (He 10,7)

Again we kneel before the manger… Closest to the new-born Saviour we see St. Stephen. What secured the first martyr of the Crucified this place of honour? In youthful enthusiasm he accomplished what the Lord said upon his entrance into the world, "A body you have prepared for me. Behold, I come to fulfill your will." He practiced complete obedience that is rooted in love and revealed in love. He followed the Lord in what may be by nature the most difficult for the human heart, and even seems impossible: He fulfilled the command to love one's enemies as did the Saviour himself. The Child in the manger, who has come to fulfill his Father's will even to death on the cross, sees before him in spirit all who will follow him on this way. His heartbeat goes out to the youth whom he will one day await with a palm as the first to reach the Father's throne. His little hand points him out to us as an example, as if to say, "See the gold that I expect of you."

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article