Le 4 Novembre

Publié le 4 Novembre 2015

Évangile de Jésus Christ selon saint

Luc 14,25-33.


De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit :
« Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple.
Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.
Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?
Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui :
“Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !”
Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ?
S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix.
Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple.

Le message

Qui ne veut d’être s’associer avec un grand maître comme Jésus ? Toute une foule suive le Seigneur. Certainement Jésus veut les enseigner sur l’implication d’être son disciple : « Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple. »

Le renoncement total n’est pas tout-à-fait nous éloigner du peuple ou des relations humaines, mais prioriser le Royaume de Dieu et nous détacher et dépasser des choses purement biologique ou matériel pour un attachement parfait avec Dieu, comme une branche qui s’attache à la vigne.

Un des messages qui se répète dans cet évangile est ‘prudence’ avec un bon discernement. Pouvons-nous discerner prudemment ?

In English

Scripture: Luke 14:25-33

25 Now great multitudes accompanied him; and he turned and said to them, 26 "If any one comes to me and does not hate his own father and mother and wife and children and brothers and sisters, yes, and even his own life, he cannot be my disciple. 27 Whoever does not bear his own cross and come after me, cannot be my disciple. 28 For which of you, desiring to build a tower, does not first sit down and count the cost, whether he has enough to complete it? 29 Otherwise, when he has laid a foundation, and is not able to finish, all who see it begin to mock him, saying, `This man began to build, and was not able to finish.' 31 Or what king, going to encounter another king in war, will not sit down first and take counsel whether he is able with ten thousand to meet him who comes against him with twenty thousand? 32 And if not, while the other is yet a great way off, he sends an embassy and asks terms of peace. 33 So therefore, whoever of you does not renounce all that he has cannot be my disciple.

The message

The heart of today’s gospel is to be prudent in our discernment and not to be guided by emotions and sentiments. The crowd which follows Jesus refuse to look into the implication of discipleship. If we refuse to take our own crosses, how can we be able to take the crosses of others?

A good discernment will help us to understand the consequences of being disciples of Jesus and its exigence. It is to detach ourselves from mere material or purely human sentiments, so that we may be able to attach ourselves with the Lord, like the branch which attaches to the vine. Thus all the human relations will take the second place to the divine relationship.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article