Le 11 Novembre

Publié le 10 Novembre 2015

Evangile de Saint Marc, 14. 32-42.

32 Ils parviennent à un domaine appelé Gethsémani. Jésus dit à ses disciples : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais prier. »

33 Puis il emmène avec lui Pierre, Jacques et Jean, et commence à ressentir frayeur et angoisse.

34 Il leur dit : « Mon âme est triste à mourir. Restez ici et veillez. »

35 Allant un peu plus loin, il tombait à terre et priait pour que, s’il était possible, cette heure s’éloigne de lui.

36 Il disait : « Abba… Père, tout est possible pour toi. Éloigne de moi cette coupe. Cependant, non pas ce que moi, je veux, mais ce que toi, tu veux ! »

37 Puis il revient et trouve les disciples endormis. Il dit à Pierre : « Simon, tu dors ! Tu n’as pas eu la force de veiller seulement une heure ?

38 Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »

39 De nouveau, il s’éloigna et pria, en répétant les mêmes paroles.

40 Et de nouveau, il vint près des disciples qu’il trouva endormis, car leurs yeux étaient alourdis de sommeil. Et eux ne savaient que lui répondre.

41 Une troisième fois, il revient et leur dit : « Désormais, vous pouvez dormir et vous reposer. C’est fait ; l’heure est venue : voici que le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.

42 Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »

Le message

Aujourd’hui nous commémorons l’armistice. Devant le monument aux morts, nous penserons à tous ceux qui ont donné leur vie pour que nous puissions vivre dans la paix librement. Nous n’oublions pas les victimes de toutes les guerres, des violences et des attentats. Nous penserons aussi aux familles endeuillées, aux enfants orphelins et à tous les grands blessés. Nous entendons encore les témoignes des guerres qui nous ont bouleversé et qui nous ont poussé dans les misères. Les souffrances du passées sont encore vivantes dans notre mémoire.

Malheureusement les guerres continuent à nous menacer et poussent encore tant de monde dans la misère. Le Seigneur a besoin de nos prières. « Veillez et priez », n’est pas seulement une demande du passée, mais également est une demande du jour. Prions non seulement pour la paix mais aussi pour le dialogue et la réconciliation, qui peuvent nous aider pour que la paix puisse s’installer sur la terre entière.

In English

Scripture: Luke 17:11-19

11 On the way to Jerusalem he was passing along between Samaria and Galilee. 12 And as he entered a village, he was met by ten lepers, who stood at a distance 13 and lifted up their voices and said, "Jesus, Master, have mercy on us." 14 When he saw them he said to them, "Go and show yourselves to the priests." And as they went they were cleansed. 15 Then one of them, when he saw that he was healed, turned back, praising God with a loud voice; 16 and he fell on his face at Jesus' feet, giving him thanks. Now he was a Samaritan. 17 Then said Jesus, "Were not ten cleansed? Where are the nine? 18 Was no one found to return and give praise to God except this foreigner?" 19 And he said to him, "Rise and go your way; your faith has made you well."

The message

Many of us are preparing for the feast of the light and today’s gospel gives light to these people who were living in darkness because of their isolation. It is not the light which is the message of the day, rather gratitude and reconnaissance of all the gifts that we have received from God. It is this behaviour gives us a meaning in our life, helps us to live in hope and nourishes our faith.

Today’s gospel asks us to cry out with hope, if we realise that we are living in darkness or in a situation of isolation. If we are not in such situation and better placed in the society, it is important to take little pause, look around and listen to the cry, which echo every corner of our society. Shall we extent our hands to such cry for peace and justice?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article