Chrst Roi / Christ the King

Publié le 22 Novembre 2015

Chrst Roi / Christ the King

Évangile de Jésus Christ selon saint

Jean 18,33b-37.


En ce temps-là, Pilate appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? »
Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? »
Pilate répondit : « Est-ce que je suis juif, moi ? Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? »
Jésus déclara : « Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. »
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. »

Homélie 1

Le roi est associé avec son royaume et son peuple. Pour les hommes, ce roi est un homme qui protège son peuple et son royaume. Son entourage est constitué des soldats de son palais et de ses conseillers. Personne ne peut se proclamer comme un roi, sans un royaume ou sans un peuple. Pilate associe Jésus aux juifs, le peuple de Dieu qui a suivi le chemin proposé par les prophètes, et il demande à Jésus, « Es-tu le roi des Juifs ? »

Jésus clarifie ce titre de ‘Roi’ donné par le peuple de Dieu et il explique à Pilate que tout homme qui appartient à la vérité écoute sa voix, et que sa royauté ne vient pas de ce monde. Il accepte ce titre dans ce sens de la vérité, La Vérité par excellence. Tous ceux et celles qui écoutent sa Parole et la mettent en pratique sont ses frères et ses sœurs, les membres de son royaume.

Il nous affirme qu’il est un roi, mais est un roi de l’amour et du pardon qui se donne à la Croix pour le salut du monde. C’est un roi du partage qui donne son corps dans l’Eucharistie et c’est un roi de l’espérance qui nous montre un nouveau chemin dans sa résurrection.

Puisqu’il est un Roi par excellence, il nous demande de le suivre au service du peuple et d’être disponible pour la mission du Père ; de créer un monde nouveau. Il nous a promis qu’il sera avec nous jusqu’à la fin du monde. Il nous assure de sa présence et de son soutien dans l’accomplissement du projet de son Père.

Grâce à nos baptêmes, nous sommes devenus membres de son royaume et c’est pourquoi nous devons vivre notre vie dignement comme le peuple de Dieu, qui l’écoute et mettre tout ce que nous avons entendu de lui, en pratique.

En tant que chrétiens, Jésus ne nous demande pas de donner notre vie pour les personnes inconnues, mais il nous demande de donner notre vie pour nos enfants, pour nos frères et nos sœurs qui souffrent et qui sont victimes de toute sorte de violence, d’oppression, etc.

La guère était le seul moyen de la victoire. Jésus par sa croix nous montre que nous pouvons réussir dans ce monde sans violence, par le dialogue. Il y a beaucoup parmi nous, comme Gandhi qui propagent que la non- violence est le seul moyen aujourd’hui pour la paix permanente dans notre monde.

En ce dernier dimanche de l’année liturgique, Jésus nous demande de porter un regard d’amour et de pardon sur son peuple qui nous entoure. Comme membre de son royaume, nous avons le devoir de propager l’amour et le pardon dans ce monde. Que notre cœur et notre pensée soient immergés dans le Seigneur. Marchons ensemble avec le Seigneur, le roi de l’univers vers un monde nouveau, vers le Jérusalem céleste. Amen

Homélie 2

A l’occasion de la solennité du Christ Roi de l’univers-couronnement de l’année liturgique, saint Jean nous présente Jésus qui se trouve dans une situation humiliante-celle d’accusé- devant le pouvoir romain. Il a été arrêté, insulté, raillé, et ses ennemis espèrent obtenir maintenant sa condamnation au supplice de la croix. Pilate qui a le pouvoir ordinaire entre en dialogue avec Jésus. Dans ce dialogue nous découvrons deux choses importantes ; Jésus est le roi, roi d’un peuple qui l’écoute en vérité et mette en pratique tout ce qu’il dit et le deuxième est qu’il a un Royaume et sa royauté ne ressemble pas ceux de la terre.

Pour un homme de pouvoir comme Pilate la réponse du Seigneur est incompréhensible : Il est roi d’un peuple invisible et un Royaume sans soldat ou garde ne peut pas exister. Les rois du monde ont besoin des soldats pour protéger ses biens et sécuriser les lieux importants et le peuple qu’il juge utile. Pour un roi, sa richesse, son pouvoir, autorité, palais sont ses identités qu’il veut à tout prix les préserver.

Quelle est l’identité donc Jésus a voulu préserver ? Le Fils du Père, le bien aimé. Quelle est sa richesse ou son pouvoir qu’il a voulu gardé ? Pouvoir pardonner, de s’aimer et se donner à la croix pour nos péchés. Pilate a reçu son pouvoir du peuple pour le dominer et il peut le perdre à tout moment. Il est obligé de le protéger. Le pouvoir que Jésus a, n’a pas seulement reçu de son Père, mais aussi un pouvoir que personne ne peut enlever, car Il est venu non pas d’être servis mais pour servir et donner sa vie. Jésus donne ce pouvoir aux autres. Voilà la grande différence d’entre Jésus et Pilate.

Qui peut enlever de Jésus son pouvoir d’aimer jusqu’au bout et de pardonner même sur la Croix? A-t-il besoin d’aide d’une personne pour d’être miséricordieux ? Notre pays comme les autres est devenu victime de violence et de haine. Comment voulons-nous répondre à cette violence ou attentat ? Par violence ou par la réconciliation, pardon et dialogue ? Regardons Jésus. Les armes qu’il a utilisées pour défendre sa royauté ont pour nom la bienveillance, le regard qui réconforte, la parole qui guérit, la main tendu qui sauve, l'agenouillement qui permet à l’autre de se relever et de se tenir debout. Le Royaume de cieux ne se fonde pas sur les armes et sur la violence. Jésus a voulu établir un royaume de justice, d’amour et de paix.

Imitons Jésus et soyons les témoins de la vérité, la vérité qui nous sauve.

In English

cripture: John 18:33-37

33 Pilate entered the praetorium again and called Jesus, and said to him, "Are you the King of the Jews?" 34 Jesus answered, "Do you say this of your own accord, or did others say it to you about me?" 35 Pilate answered, "Am I a Jew? Your own nation and the chief priests have handed you over to me; what have you done?" 36 Jesus answered, "My kingship is not of this world; if my kingship were of this world, my servants would fight, that I might not be handed over to the Jews; but my kingship is not from the world." 37 Pilate said to him, "So you are a king?" Jesus answered, "You say that I am a king. For this I was born, and for this I have come into the world, to bear witness to the truth. Every one who is of the truth hears my voice."

Homily

The king is associated with his kingdom and his people. For men, this king is a man who protects his people and his kingdom. His entourage consists of his palace, soldiers and advisors. Nobody can proclaim himself as king without a kingdom and without people. Pilate sees in Jesus the Jews, the people of God who has followed the path proposed by the prophets, and he asked Jesus, "Are you the king of the Jews? " Since many of us depend only on sensual to verify the realities of life, like Pilate we too fail to see the truth, the real Kingdom of Jesus.

Jesus clarifies this title of 'King' given by the people of God and he told Pilate that everyone who belongs to the truth listens to his voice, and that his kingdom is not of this world. He accepted this title in the sense of truth, Truth par excellence. All those who listen to his word and put it into practice are his brothers and sisters, members of his kingdom. In His kingdom there is no place for violence and domination. There is love and forgiveness, mercy and compassion. People long to serve others, live in unity in glorifying God.

He assures us that he is a king, but a king who is ready to give His life on the Cross for the salvation of the world. He is a king who shares everything with others even His body in the Eucharist. He is a king of hope who shows us a new path in His resurrection. In the midst of troubles and tyrannies, He will show us the way without violence or destroying others, respecting all time the liberty and freedom of everyone.

Since He is a king par excellence, He asks us to follow him in service to the people and to be available for the mission of the Father; to create a new world. He promised us that he will be with us until the end of the world. He assures us of his presence and support in the fulfilment of the project of the Father.

Through our baptism, we become members of His kingdom and that's why we have to live our lives with dignity as God's people, who listen and to put everything that we have heard from him in practice.

As Christians, Jesus does not ask us to give our lives for strangers, but he asked us to give our lives for our children, for our brothers and sisters who suffer and who are victims of any kind of violence, oppression, etc. Sometime we are forced to take the cross and propose the same to others, but in love and charity that they may see the resurrection and be united with the Father, as Jesus is united with Him.

The war and dominations are the only way to victory. Jesus through his cross shows us that we can succeed in this world without violence, through dialogue. There are many among us, like Gandhi who propagate that non-violence as the only means today to have a permanent peace in our world.

It is important that we look to Jesus the weapons he used to defend his kingdom and if we can name them, we will do it by naming, caring, service, comforting, listening, the word that heals, that saves the outstretched hand, by washing the feet of his disciples He made them to get up and stand as real members of His Kingdom. The Kingdom of heaven is not based on weapons and violence. Jesus wanted to establish a kingdom of justice, love and peace.

On this last Sunday of the liturgical year, Jesus asks us to put in ourselves the cloth of love and forgiveness of his people around us. As a member of his kingdom, we have a duty to spread the love and forgiveness in this world. Our heart and our thoughts are immersed in the Lord. Walk together with the Lord, the King of the universe to a new world, to the heavenly Jerusalem. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article