Le 24 Octobre

Publié le 23 Octobre 2015

Aujourd’hui nous les clarétains fêtons la fête de notre fondateur, saint Antoine Marie Claret. Voici une prière qui peut nous aider à prier. La meditation est une meditation claretaine, non pas de moi.

Prière apostolique de saint Antoine-Marie Claret

« Ô mon Dieu, faites que je vous connaisse et vous fasse connaître; que je vous aime et vous fasse aimer; que je vous serve et porte les autres à vous servir; que je vous loue et vous fasse louer par toutes les créatures. Donnez-moi, ô mon Père, de voir tous les pécheurs se convertir, tous les justes persévérer dans la grâce, et arriver enfin au bonheur éternel. »

PRIÈRE APOSTOLIQUE

Cette prière est connue partout dans le monde comme étant la « prière apostolique » du P. Claret. Possiblement soit une des plus fameuses et populaires prières issues de sa plume. En elle il recueille un double mouvement : Vers Dieu et vers les hommes.

· « Dieu » et « Père » apparaissent ensemble dans la prière clarétaine. Cette union est très féconde. Elle unie deux expériences : La transcendance divine et son amour miséricordieux. C’est pourquoi réciter cette prière éveille chez le priant une dépuration de l’image de Dieu, la rendant évangélique. Celui qui la prie avec attention et foi l’exprime avec certitude et nourrissent efficacement sa condition de créature et de fils.

· Toute la prière est imbue de gratuité. En elle il n’y a aucune trace de promesse. Pour cette raison, justement, derrière l’invocation initiale, ajoute le verbe « faites que ». Commencer la supplication de cette façon implique un sens d’altérité et, de plus, sens de gratuité. Ce que l’on demande va être reçu comme don à remercier.

· Les quatre pétitions doubles se présentent avec quatre verbes. Ensemble indiquent un programme de croissance spirituelle et, à la fois, un programme pastoral : « Connaitre, aimer, servir et louer ». Et, aujourd’hui, comme toujours ou peut être plus que jamais, nous avons besoin de connaitre et faire connaitre Dieu parce que Lui est le grand Inconnu et ignoré.. Tout de suite après il est indispensable aimer et faire aimer Dieu, parce que Lui, plus qu’Aimé, il est sans doute craint et regardé avec recel. De plus nous devons le servir et faire en sorte qu’il soit servi, parce que souvent bon nombre on tendance à le manipuler et à l’utiliser. En fin, la louange chorale à Dieu est le sommet de toute action pastorale et de tout chemin de croissance spirituelle : La louange divine, signifiée dans la liturgie, constitue le sommet et but de la vie chrétienne

La proposition pour toi, qui médites ces lignes, est claire : Prie lentement la prière apostolique. Arrête-toi en chacune de ses quatre demandes Ça t’irais- si tu l’apprenais par cœur ? Au moins, tu peux la mettre dans la poche et la prier avec une certaine fréquence.

In English

On this occasion of the feast of Fr.Claret, our founder, for my english readers I present the apostolic prayer of Fr.Claret with a claretion explanation. The meditation is not of mine, but initiated by the claretion spirituality.

‘O my God and my Father, may I know you and make you known; love you and make you loved; serve you and make you served; praise you and make all creatures praise you.’

Aut 233

APOSTOLIC PRAYER

This prayer is universally known as Fr Claret’s ‘apostolic prayer’. It is possibly one of the most well-known and popular phrases he wrote. In it there is a double movement: towards God and towards others.

· ’God’ and ‘Father’ appear united in the Claretian prayer. This union is extremely fertile. It unites two experiences: Divine transcendence and his merciful love. Therefore, praying this prayer awakes a purification of God’s image in the one who prayers, making it evangelical. Whoever prays it with attention and faith accurately expresses and effectively nourishes his condition as creature and child.

· The whole prayer is imbued with gratitude. It contains no trace of Prometheism. For this reason, after the initial invocation the verb ‘may’ is added. Beginning the prayer in this way implies a sense of otherness and also of gratitude. What is asked will be received as a gift.

· The four double petitions present with four verbs. United, they indicate a programme of spiritual growth and at the same time a pastoral programme: ‘Know, love, serve and praise’. Today, as always, or perhaps more than ever, we need to know and make God known because he is greatly unknown and ignored. It is essential to love God and make him loved because He, rather than loved, is usually feared and regarded with suspicion. Furthermore, we must serve him and make him served because many people frequently tend to manipulate and use him. Finally, choral praise of God is the peak of all pastoral action and all paths of spiritual growth: divine praise, signified in the liturgy, is the summit and goal of Christian life.

The proposal for you, who meditates on these lines, is clear: Pray the apostolic prayer slowly. Linger on each of the four petitions. How about learning it off by heart? At the very least, you can keep it in your pocket and pray it frequently.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article