Le 17 Mai

Publié le 16 Mai 2015

Le 17 Mai

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 17,11b-19.


En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.
Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde.
Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.
Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.

Homélie

Jeudi dernier nous avons fêté l’Ascension et dimanche prochain nous allons fêter la fête de Pentecôte. Nous sommes entre deux grandes fêtes et Jésus est en prière pour l’unité. Nous sommes encore désunis. Pourtant la mission du Seigneur continuera, même si Judas se refuse à y participer. Dieu choisira un autre. Si nous sommes ici c’est parce que Dieu veut que nous soyons ses disciples unis et que nous annoncions la Bonne Nouvelle ensemble. C’est pourquoi chaque fois qu’on entre dans une église nous lui rendons grâce, non seulement pour la vie donnée, mais aussi la foi reçue et accompagnée par l’Esprit Saint.

Pour le croyant la vie chrétienne se transforme comme une action de grâce, car il voit le ciel sur la terre, l’immense présence de Dieu, même si nous ne la méritons pas. C’est dans cette reconnaissance qu’un homme de Dieu chante éternellement « Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits ! » Les hommes de Dieu ont reconnu que ce Dieu est un Dieu d’amour, car Il a envoyé son Fils, non pas pour nous juger, mais par Lui, que le monde soit sauvé.

Les Apôtres exhortaient sans arrêt les chrétiens de respecter cette règle de la vie chrétienne : aimez-vous les uns les autres, comme Jésus nous a aimé. Dans la vie chrétienne, il y a deux mots qui doivent rayonner sa vie et qui les distinguent des autres : l’amour et la communauté. Un chrétien vit dans l’amour et toujours avec les autres. Même les moines, religieux et religieuses qui vivent cloitrés dans un monastère ou les ermites qui vivent seuls, vivent leur vie avec l’Église universelle et dans cette Église universelle, en nous portant dans leur contemplation.

Tous les baptisés sont appelés à vivre leur vie dans le Seigneur, pour que par notre vie d’amour et d’unité, nous puissions rendre cette demeure de Dieu visible et accessible à tous. Dans ce temps contemporain, si nous faisons une relecture de notre vie, nous découvrirons pourquoi nous nous retrouvons seuls ou très peu nombreux dans les églises de France. Si je ne me trompe pas, je pense que les baptisés ont oublié le commandement de leur maître, Jésus Christ et certains ont oublié l’aspect communautaire de la vie chrétienne. Qui peut justifier que le catharisme est né dans l’amour ?

L’évangile du jour nous présente une des prières de Jésus : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Nous ne pouvons jamais acquérir cette union par la violence, mais par le dialogue dans l’amour et dans le partage. Comme la Trinité Jésus veut que nous soyons uns, enracinés dans son amour.

Comme le Père qui a envoyé son Fils pour nous sauver, aujourd’hui, Jésus nous envoie, pour que le monde soit sauvé. Nous sommes en mission d’unir le peuple de Dieu, comme Jésus a réuni le peuple d’Israël.

En ce dimanche, nous te prions Seigneur pour la réconciliation des peuples, la progression de la justice. Donne-nous force et courage pour travailler à la construction d’un monde plus juste, plus fraternel, un monde rempli de l’amour qui est en toi. Amen

In English

Scripture: John 17:11b-19 (alternate reading for the Feast of the Ascension of the Lord: Mark 16:15-20)

11b Holy Father, keep them in your name, which you have given me, that they may be one, even as we are one. 12 While I was with them, I kept them in your name, which you have given me; I have guarded them, and none of them is lost but the son of perdition, that the scripture might be fulfilled. 13 But now I am coming to you; and these things I speak in the world, that they may have my joy fulfilled in themselves. 14 I have given them your word; and the world has hated them because they are not of the world, even as I am not of the world. 15 I do not pray that you should take them out of the world, but that you should keep them from the evil one. 16 They are not of the world, even as I am not of the world.17 Sanctify them in the truth; your word is truth. 18 As you did send me into the world, so I have sent them into the world. 19 And for their sake I consecrate myself, that they also may be consecrated in truth.

Homily

Last Thursday we celebrated the Ascension and next Sunday we will celebrate the feast of Pentecost. We are in between two major celebrations and Jesus prays for unity. This prayer has still a revelant one, because we are still disunited and separated. Though the Lord’s church is disunited because of human disagreements, the Lord's mission will continue, even if people like Judas refuses to participate in the accomplishment of the will of the Father. If one refuses to cooperate, God will choose another.

If we are called here to meditate and celebrate, it is because God wants us to be his disciples and be united. He wishes that we announce the Good News together, not only individually through our personal life, but also as a believing community. That's why every time we enter into a church we thank him not only for the life given but also for the faith received and accompanied by the Holy Spirit.


For every believer the Christian life in its fullness is transformed as a thanksgiving in gratitude of all that he or she has received in this life, for he sees heaven on earth, the immense presence of God amidst us, even though we do not deserve it. It is in recognition of this truth that a man of God eternally sings "Bless the Lord, O my soul, and forget not all his benefits! "Men of God have recognized that God is a loving Father, for He sent his Son, not to condemn us, but by Him, that the world might be saved.


The Apostles without cease urged the first Christians to respect the rule of Christian life: love one another as Jesus loved us. In the Christian life, there are two words which must radiate its life and that distinguish them from others: love and community. A Christian lives in love and always with others. Even the monks, religious and religious living alone in a monastery or hermits who live alone, live their lives with the universal Church and in the universal Church, carrying us in their contemplation and prayers.


All the baptized are called to live their lives in the Lord, and through our life of love and unity, we can make the abide of God visible and accessible to all. The Gospel of the day presents us with a prayer of Jesus: "Holy Father, keep my disciples united in your name, the name you gave me, that they may be one as ourselves. We can never acquire this union through violence but through dialogue in love and sharing. As the Trinity, Jesus wants us to be together, rooted in his love.


As the Father has sent his Son to save us, today, Jesus sends us, that the world might be saved. We are on a mission to unite the people of God, as Jesus united all into one single the people as God our father and we all His children.
On this Sunday, we pray to the Lord for the reconciliation of peoples, the increase of justice. Give us strength and courage to work towards building a more just, more fraternal, a world full of love that is in you. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article