Le 29 Décembre

Publié le 28 Décembre 2014

Le 29 Décembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 2, 22-35)

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse
pour la purification,
les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem
pour le présenter au Seigneur,
selon ce qui est écrit dans la Loi :
Tout premier-né de sexe masculin
sera consacré au Seigneur.
Ils venaient aussi offrir
le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur :
un couple de tourterelles
ou deux petites colombes.

Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon.
C’était un homme juste et religieux,
qui attendait la Consolation d’Israël,
et l’Esprit Saint était sur lui.
Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce
qu’il ne verrait pas la mort
avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur.
Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple.
Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus
pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait,
Syméon reçut l’enfant dans ses bras,
et il bénit Dieu en disant :
« Maintenant, ô Maître souverain,
tu peux laisser ton serviteur s’en aller
en paix, selon ta parole.
Car mes yeux ont vu le salut
que tu préparais à la face des peuples :
lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël. »
Le père et la mère de l’enfant
s’étonnaient de ce qui était dit de lui.
Syméon les bénit,
puis il dit à Marie sa mère :
« Voici que cet enfant
provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël.
Il sera un signe de contradiction
– et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – :
ainsi seront dévoilées
les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

Le message

La présentation du Seigneur nous aide à croire que Dieu est avec nous et à Le découvrir en Jésus Christ.

La vie du Christ nous donne une espérance à vivre notre vie pleinement comme Lui, si nous écoutons la Parole de Dieu, et si nous la mettons en pratique.

Même si nous ne comprenons pas les événements qui se passent autour de nous, avec une simple méditation et patience, il est pourtant possible de les découvrir, car Dieu nous accompagne. C’est mieux en retard que jamais.

Comme Jésus nous serons, nous aussi les singes de contradiction, provoqueront les chuts, etc., mais, au but de l’accomplissement de la Volonté de Dieu, au but de répandre l’amour et la paix dans notre société.

In English

Gospel text (Lc 2,22-35):

When the day came for the purification according to the law of Moses, they brought the baby up to Jerusalem to present him to the Lord, as it is written in the law of the Lord: Every firstborn male shall be consecrated to God. And they offered a sacrifice as ordered in the law of the Lord: a pair of turtledoves or two young pigeons.

There lived in Jerusalem at this time a very upright and devout man named Simeon; the Holy Spirit was in him. He looked forward to the time when the Lord would comfort Israel, and he had been assured by the Holy Spirit that he would not die before seeing the Messiah of the Lord. So he was led into the Temple by the Holy Spirit at the time the parents brought the child Jesus, to do for him according to the custom of the Law. Simeon took the child in his arms and blessed God, saying, «Now, O Lord, you can dismiss your servant in peace, for you have fulfilled your word and my eyes have seen your salvation, which you display for all the people to see. Here is the light you will reveal to the nations and the glory of your people Israel».

His father and mother wondered at what was said about the child. Simeon blessed them and said to Mary, his mother, «See him; he will be for the rise or fall of the multitudes of Israel. He shall stand as a sign of contradiction, while a sword will pierce your own soul. Then the secret thoughts of many may be brought to light».

The message

On the feast of the Holy Family we had the same text and today we look the same text with a different orientation.

First the presentation of the Lord confirms that Jesus is God, and God has prepared His coming very minutely. It is in Jesus that we can discover and know God. He is the visible sign of the Invisible.

The second point is, like Jesus, in the simplicity of life, we too, can live a perfect life like Him, if we listen to the Word of God and put that in practice.

Thirdly, if we don’t understand the events pas around us, or not able to interpret these events, it is not a serious problem to be worried. Like Mary, with little patience and meditation, we too can identify the revelation of God, because God does accompany us in our daily endeavors.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article