Le 23 Décembre

Publié le 22 Décembre 2014

Le 23 Décembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 1, 57-66)

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter,
elle mit au monde un fils.
Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur
lui avait montré la grandeur de sa miséricorde,
et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant.
Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.
Mais sa mère prit la parole et déclara :
« Non, il s’appellera Jean. »
On lui dit :
« Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père
comment il voulait l’appeler.
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit :
« Jean est son nom. »
Et tout le monde en fut étonné.
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia :
il parlait et il bénissait Dieu.
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage
et, dans toute la région montagneuse de Judée,
on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient
les conservaient dans leur cœur et disaient :
« Que sera donc cet enfant ? »
En effet, la main du Seigneur était avec lui.

Le message

Nous sommes dans la joie et nous ressentons la présence de Dieu parmi nous. Avec Elizabeth, Zacharie réjouissons-nous, car le Seigneur a fait la merveille.

Tous ces événements ?, pourtant la mémoire du peuple était si petite qu’il a oublié à découvrir dans ces événements la présence de Dieu. Participons-nous, nous aussi à leur ignorance volontaire ? Arrivons-nous à découvrir la présence de Dieu parmi nous ?

L’évangile du jour nous affirme encore une fois, « En effet, la main du Seigneur était avec lui. » Il est toujours avec nous. C’est pourquoi nous sommes demande de ressentir sa présence et de vivre notre vie dans la joie.

In English

Gospel text (Lc 1,57-66):

When the time came for Elizabeth, she gave birth to a son. Her neighbors and relatives heard that the merciful Lord had done a wonderful thing for her and they rejoiced with her. When on the eighth day they came to attend the circumcision of the child, they wanted to name him Zechariah after his father. But his mother said, «Not so; he shall be called John». They said to her, «No one in your family has that name»; and they asked the father by means of signs for the name he wanted to give. Zechariah asked for a writing tablet and wrote on it, «His name is John», and they were very surprised. Immediately Zechariah could speak again and his first words were in praise of God. A holy fear came on all in the neighborhood, and throughout the Hills of Judea the people talked about these events. All who heard of it pondered in their minds and wondered, «What will this child be?». For they understood that the hand of the Lord was with him.

The message

The only reason why we should be happy and joyful is that the Lord is with us. As these people who speak of ‘these events’ and thank God for all the marvelous work, their life do reminds us of their poor memory, because they couldn’t see the presence of God in Jesus. In our life too we forget to see these kind of events happening around us and fail to praise God always.

In the house of Zachariah, there is joy and the members do feel the warm presence of God and His accompaniment in their personal life. All are touched by this divine presence. When we live with such wonderful people around us in our society why aren’t we touched by their life and not able to discover the divine presence in our personal?

Luck says “for they understood that the hand of the Lord was with him.” We all are baptized and received the Holy Spirit. Do we feel that the hand of the Lord is with us?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article