Le 19 Décembre

Publié le 18 Décembre 2014

Le 19 Décembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 1, 5-25)

Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée,
un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie.
Sa femme aussi était descendante d’Aaron ;
elle s’appelait Élisabeth.
Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu :
ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur
de façon irréprochable.
Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile
et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.

Or, tandis que Zacharie,
durant la période attribuée aux prêtres de son groupe,
assurait le service du culte devant Dieu,
il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres,
pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.
Toute la multitude du peuple était en prière au dehors
à l’heure de l’offrande de l’encens.
L’ange du Seigneur lui apparut,
debout à droite de l’autel de l’encens.
À sa vue, Zacharie fut bouleversé
et la crainte le saisit.
L’ange lui dit :
« Sois sans crainte, Zacharie,
car ta supplication a été exaucée :
ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils,
et tu lui donneras le nom de Jean.
Tu seras dans la joie et l’allégresse,
et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
car il sera grand devant le Seigneur.
Il ne boira pas de vin ni de boisson forte,
et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ;
il fera revenir de nombreux fils d’Israël
au Seigneur leur Dieu ;
il marchera devant, en présence du Seigneur,
avec l’esprit et la puissance du prophète Élie,
pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants,
ramener les rebelles à la sagesse des justes,
et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »
Alors Zacharie dit à l’ange :
« Comment vais-je savoir que cela arrivera ?
Moi, en effet, je suis un vieillard
et ma femme est avancée en âge. »
L’ange lui répondit :
« Je suis Gabriel
et je me tiens en présence de Dieu.
J’ai été envoyé pour te parler
et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.
Mais voici que tu seras réduit au silence
et, jusqu’au jour où cela se réalisera,
tu ne pourras plus parler,
parce que tu n’as pas cru à mes paroles ;
celles-ci s’accompliront en leur temps. »

Le peuple attendait Zacharie
et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.
Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler,
et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision.
Il leur faisait des signes et restait muet.
Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique,
il repartit chez lui.
Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant.
Pendant cinq mois, elle garda le secret.
Elle se disait :
« Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi,
en ces jours où il a posé son regard pour effacer
ce qui était ma honte devant les hommes. »

Le message

Hier nous avons vu la foi de Joseph qui accepta Marie sans poser aucune question. Marie accepta la volonté Dieu. Aujourd’hui, nous avons le père de Jean Baptiste et sa femme Élisabeth. Ces sont les gens qui nous montrent leurs foi malgré leurs faiblesses. Ils sont courageux.

Zacharie a découvert l’œuvre de Dieu dans sa solitude et en silence, non pas dans cette rencontre divine. Dieu lui a accordé encore une chance, un silence imposé. Ce silence lui a aidé à accueillir non seulement son enfant dans la joie, mais aussi le Fils de Marie, Le Fils de Dieu.

In English

Gospel text (Lc 1,5-25):

In the days of Herod, king of Judea, there lived a priest named Zechariah, belonging to the priestly clan of Abiah. Elizabeth, Zechariah's wife, also belonged to a priestly family. Both of them were upright in the eyes of God and lived blamelessly in accordance with all the laws and commands of the Lord, but they had no child. Elizabeth could not have any and now they were both very old.

Now, while Zechariah and those with him were fulfilling their office, it fell to him by lot, according to the custom of the priests, to enter the sanctuary of the Lord and burn incense. At the time of offering incense all the people were praying outside; it was then that an angel of the Lord appeared to him, standing on the right side of the altar of incense. On seeing the angel, Zechariah was deeply troubled and fear took hold of him. But the angel said to him, «Don't be afraid, Zechariah, be assured that your prayer has been heard. Your wife Elizabeth will bear you a son and you shall name him John. He will bring joy and gladness to you and many will rejoice at his birth. This son of yours will be great in the eyes of the Lord. Listen: he shall never drink wine or strong drink, but he will be filled with Holy Spirit even from his mother's womb. Through him many of the people of Israel will turn to the Lord their God. He himself will open the way to the Lord with the spirit and power of the prophet Elijah; he will reconcile fathers and children, and lead the disobedient to wisdom and righteousness, in order to make ready for the Lord a people prepared».

Zechariah said to the angel, «How can I believe this? I am an old man and my wife is elderly, too». The angel replied, «I am Gabriel, who stands before God, and I am the one sent to speak to you and bring you this good news! My words will come true in their time. But you would not believe and now you will be silent and unable to speak until this has happened».

Meanwhile the people waited for Zechariah, and they were surprised that he delayed so long in the sanctuary. When he finally appeared, he could not speak to them and they realized that he had seen a vision in the sanctuary. He remained dumb and made signs to them. When his time of service was completed, Zechariah returned home and some time later Elizabeth became pregnant. For five months she kept to herself, remaining at home, and thinking, «What is the Lord doing for me! This is his time for mercy and for taking away my public disgrace».

The message

Let us look in to the life these extraordinary people who surround Jesus. Marie who surrender fully to the will of God, Joseph who obeys the word of God, Zachariah who learns from the silence imposed by God and Elisabeth keep silence and wonder the work of God for her. Their paths though different, but all rooted in God. It is in their faith they could respond to God positively.

The silence of Zachariah, though imposed by the angel, did help him to understand the mystery of God and see in his son the work of God in his life. These pauses and silences are not always negative and bad. They do miracles in the life of people, just like, it has done to Zachariah. Why not favorite this silence in us, before accepting Jesus, the new born child in to our hearts and enjoy the fruits of God’s revelation in Jesus?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article