Le 6 Novembre

Publié le 5 Novembre 2014

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 15, 1-10)

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l'écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! »
Alors Jésus leur dit cette parabole : « Si l'un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve ? Quand il l'a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !' Je vous le dis : C'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.
Ou encore, si une femme a dix pièces d'argent et en perd une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison, et chercher avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ? Quand elle l'a retrouvée, elle réunit ses amies et ses voisines et leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la pièce d'argent que j'avais perdue !' De même, je vous le dis : Il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. »

Le message

  • Nous ne voulons rien perdre et tout gagner. En principe c’est normal. Pourtant dans notre vie, nous perdons habituellement les choses importantes pour notre existence. Si nous arrivons à les reconnaitre et si nous arrivons à les retrouver, notre joie sera grande. Dieu nous demande de reconnaitre cette réalité et que nous ne perdions rien qui est essentielle.
  • Cependant saint Paul dans la première lecture nous dit, qu’il est heureux de tout perdre, pour gagner Jésus. Comme un chercheur de trésor après l’avoir trouvé, vendu tout ce qu’il a pour acheter ce champs, Jésus nous demander de nous vider pour qu’il puisse nous remplir.
  • Jésus partage avec nous sa joie, la joie de nous retrouver. Sommes-nous prêts à Lui accorder cette joie par notre conversion ?

In English

Gospel text (Lc 15,1-10):

Tax collectors and sinners were seeking the company of Jesus, all of them eager to hear what He had to say. But the Pharisees and the scribes frowned at this, muttering. «This man welcomes sinners and eats with them».

So Jesus told them this parable: «Who among you, having a hundred sheep and losing one of them, will not leave the ninety-nine in the wilderness and seek out the lost one till he finds it? And finding it, will he not joyfully carry it home on his shoulders? Then he will call his friends and neighbors together and say: ‘Celebrate with me for I have found my lost sheep’. I tell you, just so, there will be more rejoicing in heaven over one repentant sinner than over ninety-nine upright who do not need to repent.

»What woman, if she has ten silver coins and loses one, will not light a lamp and sweep the house in a thorough search till she finds the lost coin? And finding it, she will call her friends and neighbors and say: ‘Celebrate with me for I have found the silver coin I lost!’. I tell you, in the same way there is rejoicing among the angels of God over one repentant sinner».

The message

Jesus is sharing with us the joy of our conversion. He, who has taken up the Cross to save us, will do anything possible, if we desire to convert ourselves and follow Him.

This conversion is possible only if we realize the joy of being with Him and in Him. Saint Paul in today’s second reading helps us to understand his joy of losing all that he thought to be something wonderful in life, for Jesus.

Jesus wishes that we as Christians live a happy life and invite our brothers and sisters to taste this joyful life in Christ. It is possible only if we are ready for self-conversion. Are we ready to give God this Joy in us?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article