Le 4 Novembre

Publié le 3 Novembre 2014

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 14, 15-24)

Au cours du repas chez un chef des pharisiens, en entendant parler Jésus, un des convives lui dit : « Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! » Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde. À l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : 'Venez, maintenant le repas est prêt.' Mais tous se mirent à s'excuser de la même façon. Le premier lui dit : 'J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir ; je t'en prie, excuse-moi.' Un autre dit : 'J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t'en prie, excuse-moi.' Un troisième dit : 'Je viens de me marier, et, pour cette raison, je ne peux pas venir.' À son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Plein de colère, le maître de maison dit à son serviteur : 'Dépêche-toi d'aller sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.' Le serviteur revint lui dire : 'Maître, ce que tu as ordonné est fait, et il reste de la place.' Le maître dit alors au serviteur : 'Va sur les routes et dans les sentiers, et insiste pour faire entrer les gens, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne profitera de mon dîner.' »

Le message

Nous sommes encore autour de la table, la table du Seigneur et on fait une analogie du Royaume de Dieu. Jésus nous affirme que tous sont invités au Repas du Seigneur.

D’être avec le Seigneur dans la même table, il nous faut participer à son Baptême que Jésus invita Jaques et Jean à y participer.

Si nous ne veillons pas correctement, ce repas peut nous échapper devant notre regard, alors les autres vont le goûter devant nous.

Pourquoi présenter nos excuses alors le Seigneur nous attend ?

In English

Gospel text (Lc 14,15-24):

One of those at the table said to Jesus, «Happy are those who eat at the banquet in the kingdom of God!». Jesus replied, «A man once gave a feast and invited many guests. When it was time for the feast he sent his servant to tell those he had invited to come, for everything was ready. But all alike began to make excuses. The first said: ‘Please excuse me. I must go and see the piece of land I have just bought’. Another said: ‘I am sorry, but I am on my way to try out the five yoke of oxen I have just bought’. Still another said, ‘How can I come when I have just married?’.

»The servant returned alone and reported this to his master. Upon hearing the account, the master of the house flew into a rage and ordered his servant: ‘Go out quickly into the streets and alleys of the town and bring in the poor, the crippled, the blind and the lame’. The servant reported after a while: ‘Sir, your orders have been carried out, but there is still room’. The master said: ‘Go out to the highways and country lanes and force people to come in, to make sure my house is full. I tell you, none of those invited will have a morsel of my feast’».

The message

We make an analogy of something totally different, because of the meal. Jesus is reminding us that God ignore no one and it is we who refuse to participate in this feast by presenting our numerous excuses.

Jesus affirms us that God can’t wait for us eternally. If we fail to respond, there will be other who will be willing to get in. It will happen before our eyes.

Why to wait for an opportune time to respond? The Lord is calling us; let us learn to respond to Him positively.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article