Le 3 Novembre

Publié le 2 Novembre 2014

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 14, 12-14)

Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas. Il disait aussi à celui qui l'avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi t'inviteraient en retour, et la politesse te serait rendue.

Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; et tu seras heureux, parce qu'ils n'ont rien à te rendre : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Le message

Le message du jour est nettement clair, car nous partageons parfaitement le conseil du Seigneur et nous faisons régulièrement comme ce pharisien.

Il y a encore un autre message qui est intéressant qui se trouve dans la première lecture. « Frères, s'il est vrai que, dans le Christ, on se réconforte les uns les autres, si l'on s'encourage dans l'amour, si l'on est en communion dans l'Esprit, si l'on a de la tendresse et de la pitié, alors, pour que ma joie soit complète, ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ; recherchez l'unité. »

Pouvons-nous le mettre en pratique aujourd’hui ?

In English

Gospel text (Lc 14,12-14):

On a sabbath, Jesus went to dine at the home of one of the leading Pharisees. He addressed the man who had invited him and said, «When you give a lunch or a dinner, don't invite your friends, or your brothers and relatives and wealthy neighbors. For surely they will also invite you in return and you will be repaid. When you give a feast, invite instead the poor, the crippled, the lame and the blind. Fortunate are you then, because they can't repay you; you will be repaid at the Resurrection of the upright».

The message

We wish to invite only our friends and known people. It is really bad to do?, not exactly. What is important to understand from this gospel is that we should not reduce the list of invitation only to the people who can invite us in return, but share with all those who are in need.

The second reading gives me a practical message to live today. Let us have the same love and feeling not only to our dear and near ones, but to all, because our love and compassion have their foundation in the love and compassion of Christ.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article