Le 22 Novembre

Publié le 21 Novembre 2014

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 20, 27-40)

Des sadducéens — ceux qui prétendent qu'il n'y a pas de résurrection — vinrent trouver Jésus, et ils l'interrogèrent :
« Maître, Moïse nous a donné cette loi : Si un homme a un frère marié mais qui meurt sans enfant, qu'il épouse la veuve pour donner une descendance à son frère.
Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d'enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien, à la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l'épouse, puisque les sept l'ont eue pour femme ? »
Jésus répond : « Les enfants de ce monde se marient.
Mais ceux qui ont été jugés dignes d'avoir part au monde à venir et à la résurrection d'entre les morts ne se marient pas, car ils ne peuvent plus mourir : ils sont semblables aux anges, ils sont fils de Dieu, en étant héritiers de la résurrection.
Quant à dire que les morts doivent ressusciter, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur : le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob. Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; tous vivent en effet pour lui. »
Alors certains scribes prirent la parole pour dire : « Maître, tu as bien parlé. »
Et ils n'osaient plus l'interroger sur quoi que ce soit.

Le message

Jésus nous montre une des qualités d’autre monde : ils seront tous comme les anges. Qui est capable de nous en parler sinon le Seigneur ? Quel bonheur aura-t-on, si nous pouvons d’être comme ces anges du Seigneur : auprès de Dieu, avoir une relation directe et permanente?

Quand nous célébrons les obsèques, nous ne célébrerons pas la mort, mais la vie, la vie éternelle, la foi à la résurrection. Jésus nous affirme que notre Dieu est un Dieu vivant. Il est toujours avec nous et pour tous ceux et celles qui sont capables de reconnaitre cette présence, découvrirons cette présence en eux. Ils ne chercheront pas la vie après la mort, plutôt, ils vivront leur vie pleinement au présent.

In English

Gospel text (Lc 20,27-40):

Some Sadducees arrived. These people claim that there is no resurrection and they asked Jesus this question, «Master, in the Scripture Moses told us: ‘If anyone dies leaving a wife but no children, his brother must take the wife, and the child to be born will be regarded as the child of the deceased man’. Now, there were seven brothers; the first married a wife, but he died without children; and the second and the third took the wife; in fact all seven died leaving no children. Last of all the woman died. On the day of the resurrection, to which of them will the woman be wife? For the seven had her as wife».

And Jesus replied, «Taking husband or wife is proper to people of this world, but for those who are considered worthy of the world to come and of resurrection from the dead, there is no more marriage. Besides, they cannot die for they are like the angels. They too are sons and daughters of God because they are born of the resurrection. Yes, the dead will be raised, and even Moses implied it in the passage about the burning bush, where he calls the Lord the God of Abraham, the God of Isaac and the God of Jacob. For He is God of the living and not of the dead, and for him all are alive».

Some teachers of the Law then agreed with Jesus, «Master, you have spoken well». They didn't dare to ask him anything else.

The message

Many of us spend lots of energy in discovering the life after the death, life in heaven. Jesus is telling us that as an ordinary human being, it is not possible for us to understand the status of life in heaven. All that we know is that our life will be a fully liberated life, a life pure, close to God, with a permanent and direct relationship with God.

Dear friends why to spend our energy on something to come? Let us give importance of our present life and search always the will of the Father in our present life. It is by living our life in and by God that we can understand this divine mystery. Let us learn the sense of death and the joy of being with the Father after our life on the earth.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article