Le 13 Août

Publié le 13 Août 2014

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 18, 15-20)

Jésus disait à ses disciples : « Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins.
S'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l'Église ; s'il refuse encore d'écouter l'Église, considère-le comme un païen et un publicain.
Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

Encore une fois, je vous le dis : si deux d'entre vous sur la terre se mettent d'accord pour demander quelque chose, ils l'obtiendront de mon Père qui est aux cieux.
Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. »

Le message

Nous tous, sommes faibles et nous aimerions corriger les uns les autres. Jésus nous propose le chemin du dialogue comme un moyen de faire comprendre et aussi les faire grandir. Ce n’est non plus une responsabilité seulement individuelle, mais aussi une responsabilité communautaire. Baptême par sa propre nature est communautaire. Tous les chrétiens sont invités à vivre ensembles. C’est pourquoi Jésus favorise une prière communautaire sans ignorer la prière personnelle.

Jésus qui est libre, souhaite que nous soyons nous aussi libre. C’est dans cette liberté qu’Il nous invite à vivre. C’est dans cette liberté se trouve le respect aux autres. Même s’ils n’acceptent pas nos propositions ou nos conseils, nous sommes invités à les respecter.

C’est ainsi nous reconnaitrons la présence de Dieu parmi nous. Il nous assure qu’Il sera toujours avec nous.

In English

Gospel text (Mt 18,15-20): J

esus said to his disciples, «If your brother or sister has sinned against you, go and point out the fault when the two of you are in private, and if he listens to you, you have won your brother. If you are not listened to, take with you one or two others so that the case may be decided by the evidence of two or three witnesses. If he still refuses to listen to them, tell it to the assembled Church. But if he does not listen to the Church, then regard such a one as a pagan or a publican. I say to you: whatever you bind on earth, heaven will keep bound; and whatever you unbind on earth, heaven will keep unbound. In like manner, I say to you: if on earth two of you are united in asking for anything, it will be granted to you by my heavenly Father. For where two or three are gathered in my Name, I am there among them».

The message

The best way to help others to grow is dialogue, respect and liberty. Jesus is insisting us that it is not mere an individual responsibility, but also a community endeavor. Christian life by its very vocation is a community life, without losing the individual identity.

The second message of today’s gospel is the liberty. Like God who respects our discernment and decisions, we, the children of God are called to be the same. We have to respect the other, even if they refuse to listen to our good advises.

It is in this community engagement, where we realize the will of the Father, and continue to invoke His grace, we will be able to identify God’s presence. Jesus is assuring us the same divine accompaniment.

Do we have the patience and the desire for the dialogue? Are we tempted to accomplish individually without involving others in our missions? Let us give little attention to such dangerous behaviors.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article