Le 15 Juin

Publié le 14 Juin 2014

Le 15 Juin

Homélie

Aujourd’hui l’Eglise universelle fête la solennité du Seigneur ; la Trinité. En Jésus nous découvrons un Dieu qui nous aime, un Dieu qui est avec nous, un Dieu qui nous pardonne. Dans la première lecture Dieu déjà parlé à Moïse, « YAHVÉ, LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d'amour et de fidélité. »

L’homme par son amour pour ce Seigneur et par la crainte de ne pas s’éloigner de ce Dieu, inventé les règles pour gérer ce peuple qui était dure. Dans l’ignorance et par ces lois purement humaines, il a fait naître chez les hommes la peur. Jésus est venu pour déchirer ce visage de Dieu et saint Jean dans son Evangile nous dit que « Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique. »

En Jésus nous découvrons ce Père qui travaille ensemble avec Lui et l’Esprit Saint. Nous essayons de comprendre combien Dieu se donne en Jésus Christ : Il se donne tout ce qu’Il a, dans sa totalité. Dieu vient à la rencontre des hommes, son peuple et sommes nous prêts de l’accueillir ?

Dieu en sachant la petitesse de l’homme, Il nous envoie son Esprit, Lui-même, pour nous accompagner. Grâce à l’Esprit Saint, nous serons capables de L’accueillir, de Le connaitre et de L’aimer. C’est ainsi nous serons purifiés et sanctifiés. Il nous fera dignement capable de participer à la sainteté divine.

C’est dans cette connaissance de vrai Dieu que nous découvrirons le Père dont Jésus nous parle aujourd’hui. Il ne nous jugera pas, car Il nous aime. Tous les chrétiens sont invités à vivre et témoigner cet amour divin dans notre vie quotidienne.

Pour goûter cet amour nous avons besoin de foi, une foi profonde en Jésus Christ envoyé du Père. Il y a deux mots qui se répètent plusieurs reprises dans cet évangile : le jugement et la croyance. En tant que chrétiens nous croyons au salut, le dernier jugement. Dieu nous juge dans l’amour. Combien nous avons nous aimé les uns les autres ? C’est pourquoi saint Jean nous insiste à croire. Chez saint Jean croire est c’est être greffé sur lui comme la Vigne et ses sarment, comme la tête et les membres de ce corps. Nous ne pouvons pas nous séparé de cet amour divin.

Que cette fête de la Saint Trinité soit une force de communion dans notre société et en particulièrement dans notre famille. Que nous apprenions de Saint Trinité à nous unir comme un seul peuple de Dieu. Qu’Ils nous apprennent à apprécier la diversité et à découvrir cette unité dans cette diversité. Que le Seigneur vous bénisse et vous garde. Amen

In English

Today the universal Church celebrates the Solemnity of the Lord; the Trinity. In Jesus we find a God who loves us, a God who is with us, a God who forgives us. In the first reading God talked to Moses, "Yahweh, the Lord, a God merciful and gracious, slow to anger and abounding in love and faithfulness. "
Man by his love for the Lord and the fear of not getting away from this God invented rules to manage the people that was hard. In ignorance and purely human laws, he has created an unnecessary fear of God’s punishment in the heart of men. Jesus came to tear this unreal face of God created by man and St. John in his Gospel tells us that "God so loved the world that He gave His only begotten Son. "
In Jesus we discover how the Father is working together with Him and the Holy Spirit. We try to understand how God gives himself to this world in Jesus Christ: He gives everything He has, in its totality. God comes to meet men, its people and are we ready to welcome?
God knowing the smallness of man, He sends us His Spirit, Himself, to accompany us. Through the Holy Spirit we are able to welcome Him, to know Him and love Him. Thus we will be purified and sanctified. We will be able to participate worthily in the divine holiness.
It is this knowledge that we discover the true God the Father that Jesus speaks to us today. He will not judge us because He loves us. All Christians are called to live and witness this divine love in our daily lives.
To taste the love we need faith, a deep faith in Jesus Christ sent by the Father. There are two words that are repeated several times in this Gospel: judgment and belief. As Christians we believe in salvation, the last judgment. God judges us in love, purely in how we love each other. That is why John insists us to believe. The faith in St. John's language is to be grafted onto Him as Vine and branch, as the head and members of this body. We can not separate us from the love of God.
This feast of Saint Trinity is a force of communion in our society and especially in our family. May we learn of Saint Trinity to unite the whole world as one people of God. The Holy Trinity teach us to appreciate diversity and to discover the unity in diversity. May the Lord bless you and keep you. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article