Le 5 Mai

Publié le 4 Mai 2014

Le 5 Mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 6, 22-29)

Jésus avait traversé le lac en marchant sur les eaux. Le lendemain, la foule restée sur l'autre rive du lac se rendit compte qu'il n'y avait eu là qu'une seule barque, et que Jésus n'y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui.
Cependant, d'autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l'endroit où l'on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce.
La foule s'était aperçue que Jésus n'était pas là, ni ses disciples non plus. Alors les gens prirent les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus.
L'ayant trouvé sur l'autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés.
Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. »
Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit :
« L'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. »

Le message

Après la multiplication du pain, tous recherchent le Seigneur. « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » nous semble une question simple, pourtant saint Jean nous dit que cette recherche n’était pas pour le Seigneur, plutôt pour le pain. Jean voudrait nous enseigner sur la vie éternelle et que nous recherchions le Pain de la Vie en Jésus Christ, l’Eucharistie, la présence vivifiante.

Il nous arrive aussi à poser cette question au Seigneur, « Que faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Pour Jésus, nous devons faire la volonté du Père et la volonté du Père est ce que nous ayons la vie éternelle. Jésus nous a dit que la vie éternelle est ce que connaître Dieu, écouter sa voix et mettre en pratique tout ce qu’il nous dira.

In English

Gospel text (Jn 6,22-29):

After Jesus had fed the five thousand, his disciples saw him walking on the water. Next day the people who had stayed on the other side realized that only one boat had been there and that Jesus had not entered it with his disciples; rather, the disciples had gone away alone. Bigger boats from Tiberias came near the place where all these people had eaten the bread. When they saw that neither Jesus nor his disciples were there, they got into the boats and went to Capernaum looking for Jesus.

When they found him on the other side of the lake, they asked him, «Master, when did you come here?». Jesus answered, «Truly, I say to you, you look for me, not because you have seen through the signs, but because you ate bread and were satisfied. Work then, not for perishable food, but for the lasting food which gives eternal life. The Son of Man will give it to you, for he is the one the Father has marked». Then the Jews asked him, «What shall we do? What are the works that God wants us to do?». And Jesus answered them, «The work God wants is this: that you believe in the One whom God has sent».

The message

Today’s gospel reading is the continuation of the multiplication of the bread. People still search this bread which can’t give eternal life. Jesus in Eucharist has given us this bread which can give us the eternal life.

It is important to note the question and the answer in this reading. What we should do? The answer is very clear; the Will of the Father. The will of the Father is that we know Him, believe the One sent by Him and do all that He will ask us to do.

Even though this response seems to us as simple as possible, when we will confront with our personal interest and likings, we will surely find difficult to do. It is preciously because, we have to be with Jesus and learn from Him to do the will of the Father.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article