Le 24 Avril

Publié le 23 Avril 2014

Le 24 Avril

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 24, 35-48)

Les disciples qui rentraient d'Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s'était passé sur la route, et comment ils l'avaient reconnu quand il avait rompu le pain.
Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d'eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c'est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n'a pas de chair ni d'os, et vous constatez que j'en ai. »
Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
Dans leur joie, ils n'osaient pas encore y croire, et restaient saisis d'étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé.
Il le prit et le mangea devant eux.
Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j'étais encore avec vous : Il fallait que s'accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures.
Il conclut : « C'est bien ce qui était annoncé par l'Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
C'est vous qui en êtes les témoins. »

Le message

Le revient encore vers ses disciples pour qu’ils vivent pleinement dans la foi. Il ouvre l’esprit à l’intelligence des Ecritures et qu’ils n’aient pas la peur de témoigner, parce que la mort est le chemin de la résurrection.

Le Seigneur partage le pain avec ses disciples et dans ce partage Il les assure. C’est dans cette assurance de l’accompagnement du Seigneur que ses disciples ont commencé à annoncer la Bonne Nouvelle.

Partageons nos pains et écoutons les uns les autres. Laissons-nous guider par l’Esprit Saint et Il nous dira tout ce que nous devons faire dans notre vie quotidienne.

In English

Gospel text (Lc 24,35-48):

The two disciples told what had happened on the road and how Jesus made himself known when He broke bread with them. As they went on talking about this, Jesus himself stood in their midst. And He said to them, «Peace to you». In their panic and fright they thought they were seeing a ghost, but He said to them, «Why are you upset and why do such ideas cross your mind? Look at my hands and feet and see that it is I myself. Touch me and see for yourselves that a ghost has no flesh and bones as I have». As He said this, He showed his hands and feet. In their joy they didn't dare believe and were still astonished. So He said to them, «Have you anything to eat?», and they gave him a piece of broiled fish. He took it and ate it before them.

Then Jesus said to them, «Remember the words I spoke to you when I was still with you: Everything written about me in the Law of Moses, the Prophets and the Psalms had to be fulfilled». Then He opened their minds to understand the Scriptures. And He went on, «You see what was written: the Messiah had to suffer and on the third day rise from the dead. Then repentance and forgiveness in his name would be proclaimed to all the nations, beginning from Jerusalem. Now you shall be witnesses to this».

The message

To the disciples discouraged and disappointed, Jesus is announcing the Peace, the Peace of the resurrection. Like Mary Madeleine who took Jesus as a Gardner, the disciples in their fear and panic they see the ghost in Jesus. What a shocking event, but very much true in our daily lives. We misjudge all that we see without applying our intelligence.

Jesus is there to open their eyes of intelligence through the sacred Scriptures so that they could understand the plan of God and in particular, the importance of the death as a means for the resurrection.

By sharing the daily bread, Jesus joins in their daily lives. We have to immerge in to the lives of our people by participating in their daily activities. It is in sharing that we could be the true witness of Jesus’ resurrection.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article