Le 30 Mars

Publié le 30 Mars 2014

Le 30 Mars

Homélie

Nous entrons au quatrième dimanche de carême et nous méditions sur le thème, ‘Jésus est la lumière du monde’ qui est venu pour enlever toute sorte d’aveuglement, d’ignorance, etc. Pour ce jour l’Eglise universelle nous propose ce texte de la guérison d’un aveugle de naissance. Le texte nous dit qu’il n’était seulement l’aveugle de naissance physiquement, mais aussi spirituellement.

Comment pouvons-nous découvrir notre propre aveuglement spirituel ? L’homme de l’évangile du jour nous montre notre propre aveuglement. Cet homme a vu le Seigneur, pourtant il n’a pas pris l’initiative d’aller à la rencontre de la personne qui lui a rendu une vie pleine de lumière. Devant le conseil de Jérusalem il découvre son propre aveuglement, son ignorance de la vérité, son manque de remerciement. Il tente d’être témoin d’une personne inconnue. A l’intérieur de la personne il commence à découvrir une personne divine, une personne qui lui a rendu une lumière qui l’illumine. Maintenant il voit déjà un homme de Dieu, un homme de bonté, un homme de la lumière. Pourtant devant le Seigneur il accepte humblement son ignorance. « Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » Jésus revient à lui répondre en disant, « « Tu le vois, et c'est lui qui te parle. ».

Le récit tout entier est centré sur l’identité de Jésus. Qui est dont cet homme qui a guérit cet aveugle de naissance. Aujourd’hui, qui est-t-il pour moi ? Notre saint père François nous invite à témoigner cette joie de pouvoir vivre cet évangile et à l’annoncer. Le temps de carême nous invite à redécouvrir vraiment Jésus et nous attacher à lui, de son mystère et à professer notre acte de foi.

Vivre le Carême c’est revenir vers le Seigneur et accueillir la Lumière qui vient de lui. Cette lumière c’est celle de la foi. Grâce à cette lumière, nous apprendrons à voir les personnes et les évènements avec le regard de Dieu.

L’aveugle de naissance a découvert le Seigneur par un processus interne. La même personne qui a dit auparavant qu’il ne connaissait pas la personne qui l’a guéri, lui rende témoignage en disant qu’il était un prophète. Comme lui, nous aussi deviendrons des témoins du Christ, si nous laissons nos cœurs ouverts pour que la Lumière du Christ pénètre au plus profond de nous. Cette lumière est capable de produire en nous tout ce qui est bonté, justice et vérité dans notre vie quotidienne. Grâce à cette Lumière nous pourrons proclamer ensemble comme cet aveugle de naissance notre foi avec joie et fierté, ‘OUI je crois’. Amen

In English

Homily

We are in the fourth Sunday of Lent and we meditated on the theme , "Jesus is the light of the world who came to remove all kinds of blindness , ignorance, etc. . To day the universal Church offers us the text of the healing of a blind man . The text tells us that he was born blind not only physically, but also spiritually.


We who claim to see everything very clearly, fail like the prophet by seeing the external signs and worldly strength. Our hardheartedness and ignorance have made us blind to the living witnesses of God’s presence in our lives. How can we discover our own spiritual blindness ? The man of the Gospel of the day shows us our own blindness . This man has seen the Lord , yet he did not take the initiative to go to meet the person who him a new life filled with light and hope. Before the Council of Jerusalem he discovers his own blindness , his ignorance of the truth , his lack of initiative to go and meet Jesus. He feels internally the missed opportunity of knowing Jesus. In front of the counsel, he tries to witness an unknown person. The questions have pushed him to go beyond all that he see and internally he begins to discover Jesus as a divine person , a person who has given him a light that illuminates his mind and soul. Now he already sees in Jesus a man of God, a man of kindness , a man of light. Yet before the Lord humbly accepts his ignorance. "And who is he, Lord , that I may believe in him? " Jesus comes to meet him, saying , " "You see , and it is he who speaks to you. " .
The whole story is centered on the identity of Jesus. Who is this man who heals the blind. Today what and who is He for me? Our holy father Francis invites us to witness the joy to live this Gospel and to proclaim . The season of Lent invites us to rediscover Jesus and really dedicate ourselves to him , its mystery and profess our act of faith.
Living Lent is to return to the Lord and receive the Light that comes from him. This light is that of faith . With this light, we learn to see people and events through the eyes of God.
The blind from birth found the Lord through an internal process. The same person who has previously said he did not know the person who healed him bear witness saying he was a prophet. Like him, we will also become witnesses of Christ , if we keep our heart open so that the light of Christ penetrates our deepest hearts. This light is capable of producing in us all that is good and right and truth in our daily lives. With this light we can proclaim together as this blind man our faith with joy and pride, "YES I believe . Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article