Le 14 Mars

Publié le 14 Mars 2014

Le 14 Mars

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 5, 20-26)

Comme les disciples s"étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Je vous le déclare : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux.
Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu'un commet un meurtre, il en répondra au tribunal.
Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu'un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu'un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Accorde-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis : tu n'en sortiras pas avant d'avoir payé jusqu'au dernier sou. »

Le message

La réconciliation nous aide à vivre notre vie pleinement dans le Seigneur. Le Seigneur ne nous demande seulement de pardonner nos ennemis, mais de nous réconcilier avec tous ceux et celles qui ont quelque chose contre nous. Jésus sait bien que vivre une vie en confit nous rendra triste et malheureux. Puisque Dieu veut que nous soyons heureux, Il nous propose la réconciliation et Il nous demande de nous réconcilier les uns les autres le plus vite possible. Même si cette demande d’exigence d’être cohérent avec notre foi nous épuise, un jour cette exigence si nous l’appliquons dans notre vie quotidienne, elle nous rendra notre vie heureuse. Nous ne pouvons pas nous contenter en suivant les règles fidèlement, mais nous sommes inviter à vivre une vie qui ressemble celle de Dieu, lui-même.

In English

Gospel text (Mt 5,20-26): Jesus said to his disciples, «I tell you, then, that if you are not righteous in a much broader way than the teachers of the Law and the Pharisees, you cannot enter the kingdom of heaven. You have heard that it was said to our people in the past: ‘Do not commit murder; anyone who does kill will have to face trial’. But now I tell you: whoever gets angry with a brother or sister will have to face trial. Whoever insults a brother or sister deserves to be brought before the council; whoever calls a brother or a sister "Fool" deserves to be thrown into the fire of hell.

»So, if you are about to offer your gift at the altar and you remember that your brother has something against you, leave your gift there in front of the altar, go at once and make peace with him, and then come back and offer your gift to God. Don't forget this: be reconciled with your opponent quickly when you are together on the way to court. Otherwise he will turn you over to the judge, who will hand you over to the police, who will put you in jail. There you will stay, until you have paid the last penny».

The message

As Christians we are called to show the way of gospel to others. Thus following the ordinary rules and regulations which are common to all can’t be sufficient for us. Jesus is telling us that our righteousness should surpass event from the doctors and teachers of the law.

Even though this demand of Jesus is little hard to put in practice, if we dare to put these as basic norms of daily activities, it will make our life happier and joyful. Jesus will insist to the extent of asking us to take the first step towards reconciliation. It is not only with the people with whom we have some disagreement, but to all those who have something against us. Thus searching such people and get reconciled with them before offering the gift to the Lord, goes little too much for us. May, the season Lent is not calling us to take such steps in our lives?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article