Le 1er Janvier

Publié le 31 Décembre 2013

Le 1er Janvier

Homélie. Bonne année

L’Église catholique célèbre la fête de Mère de Jésus, notre mère. Et quelle joie pour nous de pouvoir démarrer le nouvel an avec la mère de Dieu. Nous bénissions le Seigneur pour cette année et nous lui demandons de nous prendre en grâce et de nous bénir.

Comme les bergers, nous devons découvrir Marie et Joseph avec le nouveau né, le signe visible de l’espérance que Dieu nous donne aujourd’hui dans la fragilité de notre humanité. C’est là que nous découvrirons l’amour et le pardon dans l’humilité de Marie, et une immense présence de Dieu dans cette famille par Jésus, en qui le monde trouve son salut mené à son achèvement dans le calvaire où le Père sanctifiera l’offrande pure offerte par l’humanité en Jésus pour notre humanité et rétablira la divinité de l’homme dans sa résurrection.

Nous pouvons prier avec le psalmiste, « Que ton visage s’illumine pour tous ». Ceux qui ont approché la grotte de Bethléem, ont vu l’enfant né avec ses parents et ils ont entendu la Parole de Dieu, la bonne nouvelle. Ils ont vu et ils ont cru. Il y a eu, dans la simplicité et la joie d’une naissance, une rencontre divine entre l’homme et Dieu. Marie en est témoin. Dieu nous donne les signes qui illumineront les peuples dans leur obscurité, mais l’homme dans sa liberté a choisi les ténèbres, dit saint Jean, l’évangéliste.

Joseph représente l’homme dépassé par les événements mais fidèle, qui coopère, en silence et d’une totale docilité, au projet de Dieu, l’homme à qui nous pouvons nous confier dans nos tribulations personnelles et familiales comme Marie et Jésus. Marie retenait tous ces événements, les méditait dans son cœur. La Parole de Dieu est toujours accueillie et elle fait sa demeure facilement dans le cœur de Marie. C’est pourquoi, chaque fois que Marie ouvrait sa bouche, il y avait une parole d’espérance dans la sérénité, il y avait une solution qui amenait le peuple vers la paix. Au calvaire elle était debout devant son Fils avec une humble assurance, prête à achever la mission qu’elle avait reçue dans son Fils et que son Fils lui confie, de devenir en Lui la Mère de l’Église, de tous ceux qui y deviennent le Corps du Christ par la foi.

L’enfant Jésus était bien protégé de la violence. Protégeons nos enfants aussi contre la violence et qu’ils apprennent dans la maison à aimer et à pardonner. Qu’ils découvrent le chemin qui mène vers la paix et la justice. Qu’ils entendent quotidiennement cette prière : « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix. Amen.

Homily Happy New year to all my friends.

Today the Catholic Church celebrates the feast of the Mother of Jesus , our mother. And what a joy for us to start the new year with the Mother of God . We thank the Lord for this year and we ask him to take us through and bless us.


Like the shepherds who have seen the light and heard the Good News, we need to go towards Mary and Joseph to see and adore the newborn, the visible sign of hope that God gives us today in the fragility of our humanity. This is where we will find love of God and neighbors. It is here we will learn to forgive and accept others in the humility of Mary.

In the presence of the holy family, we feel the presence of God through Jesus , in Him the world finds salvation which will led to its completion in the Calvary where Father will accept and sanctify the pure offering offered by the humanity in Jesus to restore our humanity and to reinstall the divinity in man through his resurrection.
We can pray with the psalmist, "Let your face shine for all." Those who have approached Bethlehem, saw the new born child with his parents and they witnessed the accomplishment of the Word of God, the good news. They saw and believed . There was , in the simplicity and joy of a birth, a divine encounter between man and God. Mary who is silent in meditation is the witness. God gives us signs that illuminate the people in their darkness , but man 's freedom has chosen darkness, says St. John , the Evangelist .


Joseph is the man overwhelmed but faithful, who cooperates in silence and total docility to God's plan , the man to whom we can trust and look for in our personal and family tribulations as Mary and Jesus. He will help us to listen and discern the Word of God. Mary kept all these things in her heart, pondering and discovering the wonders of God in her son. The Word of God is always welcomed and she made ​​her heart to the home, thus participates in the sacred heart of Jesus and makes all its ingredients in her heart. That is why , whenever Mary opened her mouth , there was a word of hope in the serenity , there was a solution that brought the people to peace.

At Calvary she was standing before her Son with a humble assurance , ready to complete the mission she has received in His Son and His Son entrusts to her his mission. Thus she becomes the Mother of the Church, a Mother to all those become member of the Body of Christ by faith.


The child Jesus was protected from violence by His parents. Let us protect our children against violence and also let learn in the house to love and forgive. May they discover the path to peace and justice in their parents. Let them hear daily this prayer: "May the Lord bless you and keep you! May the Lord make his face shine upon you, and be gracious to you! May the Lord turn his face toward you , and brings you peace . Amen .

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article