Le 20 Novembre

Publié le 19 Novembre 2013

Le 20 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 19, 11-28)

Comme on écoutait Jésus, il ajouta une parabole, parce qu'il était près de Jérusalem et que ses auditeurs pensaient voir le royaume de Dieu se manifester à l'instant même.
Voici donc ce qu'il dit : « Un homme de la grande noblesse partit dans un pays lointain pour se faire nommer roi et rentrer ensuite chez lui.
Il appela dix de ses serviteurs, leur distribua dix pièces d'or et leur dit : 'Faites-les fructifier pendant mon voyage.'
Mais ses concitoyens le détestaient, et ils envoyèrent derrière lui une délégation chargée de dire : 'Nous ne voulons pas qu'il règne sur nous.'

Mais quand il revint après avoir été nommé roi, il convoqua les serviteurs auxquels il avait distribué l'argent, afin de savoir comment chacun l'avait fait fructifier.
Le premier se présenta et dit : 'Seigneur, ta pièce d'or en a rapporté dix.'
Le roi lui dit : 'Très bien, bon serviteur ! Puisque tu as été fidèle en si peu de chose, reçois l'autorité sur dix villes.'
Le second vint dire : 'Ta pièce d'or, Seigneur, en a rapporté cinq.'
À celui-là, le roi dit encore : 'Toi, tu seras gouverneur de cinq villes.'
Un autre encore vint dire : 'Seigneur, voici ta pièce d'or, je l'avais mise de côté dans un linge. En effet, j'avais peur de toi : tu es un homme exigeant, tu retires ce que tu n'as pas déposé, tu moissonnes ce que tu n'as pas semé.'
Le roi lui dit : 'Je vais te juger d'après tes propres paroles, serviteur mauvais : tu savais que je suis un homme exigeant, que je retire ce que je n'ai pas déposé, que je moissonne ce que je n'ai pas semé ; alors pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque ? À mon arrivée, je l'aurais repris avec les intérêts.'
Et le roi dit à ceux qui étaient là : 'Retirez-lui la pièce d'or et donnez-la à celui qui en a dix.'
On lui dit : 'Seigneur, il en déjà dix !
— Je vous le déclare : celui qui a recevra encore ; celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a.
Quant à mes ennemis, ceux qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et mettez-les à mort devant moi.'»

Après avoir dit ces paroles, Jésus marchait en avant de ses disciples pour monter à Jérusalem.

Le message

Les dons et talents que nous avons reçu sont appartient au Seigneur. Si nous les employons mieux et si nous les utilisons pour le bien des autres, nous verrons la multiplication des talents chez nous. La multiplication est un travail de Dieu et Dieu ne peut pas les multiplier sans nous.

La vie elle-même est un don de Dieu. Si la vie que nous avons reçue, ne donne pas la vie, à quoi sert cette vie dont nous avons reçu du Seigneur ?

Regardons l’occasion où le noble partage ses biens avec ses serviteurs fidèles. Il est un voyage et son peuple va ressentir son absence. S’il partage ses biens avec son serviteur, ce que son peuple ne ressente pas son absence. Et que son travail continue à faire du bien à travers ses serviteurs. Voilà la leçon du jour. Que nous utilisions les dons et les talents bien pour que le monde ressente la présence de Dieu.

In English

Gospel text (Lc 19,11-28):

Jesus was now near Jerusalem and the people with him thought that God's reign was about to appear. So as they were listening to him, Jesus went on to tell them a parable. He said, «A man of noble birth went to a distant place to have himself appointed king of his own people, after which he would return. Before he left, he summoned ten of his servants and gave them ten pounds. He said: ‘Put this money to work until I get back’. But his compatriots who disliked him sent a delegation after him with this message: ‘We do not want this man to be our king’.

»He returned, however, appointed as king. At once he sent for the servants to whom he had given the money, to find out what profit each had made. The first came in and reported: ‘Sir, your pound has earned ten more’. The master replied: ‘Well done, my good servant. Since you have proved yourself capable in a small matter, I can trust you to take charge of ten cities’. The second reported: ‘Sir, your pound earned five more pounds’. The master replied: ‘Right, take charge of five cities’. The third came in and said: ‘Sir, here is your money which I hid for safekeeping. I was afraid of you for you are an exacting person; you take up what you did not lay down and reap what you did not sow’. The master replied: ‘You worthless servant, I will judge you by your own words. So you knew I was an exacting person, taking up what I did not lay down and reaping what I did not sow! Why, then, did you not put my money on loan so that when I got back I could have collected it with interest?’.

»Then the master said to those standing by: ‘Take from him that pound, and give it to the one with ten pounds’. They objected: ‘But, sir, he already has ten!’. ‘I tell you: everyone who has will be given more; but from those who have nothing, even what they have will be taken away. As for my enemies who did not want me to be king, bring them in and execute them right here in my presence’».

So Jesus spoke, and he went on ahead of them, on his way to Jerusalem.

The message

It is nice to note the occasion where this parable is placed. Mainly Jesus is on his way towards Jerusalem, the city where He is going offer Himself to the Father. Secondly the noble is inviting his faithful servants to continue his work, till he comes back. Both of them will come back one day and we will be called to give an account.

If you look this parable with this background we will be able to understand the message communicated to us. Servant is given the pounds so that their master’s work may continue. In our spiritual journey, we have to give lots lots of attention, not only using our talents and gifts correctly, but also, whether the work we do is exactly the work of the Lord.

Even though this parable has a frightening message to all those who are against the master, it is inviting us to be a faithful servant of the Lord and respond positively to this call of Jesus to engage ourselves in the mission of the Lord. It is quite encouraging when the Lord says to us that we are faithful and good servants of the Lord.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article