Le 10 Novembre

Publié le 10 Novembre 2013

Le 10 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 20, 27-38)

Des sadducéens — ceux qui prétendent qu'il n'y a pas de résurrection — vinrent trouver Jésus, et ils l'interrogèrent : « Maître, Moïse nous a donné cette loi : Si un homme a un frère marié mais qui meurt sans enfant, qu'il épouse la veuve pour donner une descendance à son frère.
Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d'enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien, à la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l'épouse, puisque les sept l'ont eue pour femme ? »
Jésus répond : « Les enfants de ce monde se marient. Mais ceux qui ont été jugés dignes d'avoir part au monde à venir et à la résurrection d'entre les morts ne se marient pas,
car ils ne peuvent plus mourir : ils sont semblables aux anges, ils sont fils de Dieu, en étant héritiers de la résurrection. Quant à dire que les morts doivent ressusciter, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur : 'le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob'. Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; tous vivent en effet pour lui. »

Homélie

Quelle joie de l’entendre de la bouche du Seigneur au mois de novembre quand nous prions pour nos frères et sœurs défunts qu’il y ait la résurrection, et nous vivrons éternellement! Il nous a déjà promis qu’il est venu pour nous sauver et par lui que nous ayons la vie éternelle. Saint Paul nous a dit que si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. C’est par Jésus Christ et en lui que nous pouvons entrer à la vie éternelle.

Aujourd’hui encore une foi, nous posons la même question dont posa le jeune homme riche au Seigneur : Que devons nous faire pour enter à la vie éternelle ? La réponse était nettement simple : lise les écritures régulièrement, pratique la loi de Moïse fidèlement, et partage ta vie avec les personnes qui en ont besoin.

Ce jeune homme est rentré chez-lui triste, car il n’a pas voulu de partager sa vie avec les autres. La fidélité à la Parole du Seigneur doit enraciner dans l’amour divin pour améliorer l’état de vie pour nos voisins, solidement fondé sur la tradition de l’Eglise qui se met tout ses biens au service de son peuple.

La première demande du Seigneur à cet homme qui a cherché la vie éternelle, était de lire les écritures sacrées. La Parole du Seigneur est notre nourriture et notre force. En lisant les écritures, nous découvrons les histoires du peuple d’Israël, celles de la première lecture qui nous interpelle et qui nous donne le courage et la force à vivre notre foi fidèlement et pleinement. L’Eglise universelle rêve sur ce bonheur eschatologie pour ses fidèles et elle nous enseigne sur les pratiques requises de ses fidèles et les priorités essentielles de la foi chrétienne qui est fondés sur la Parole du Seigneur, sur sa propre expérience vécue par ses fidèles, et elle est inspirée par l’Esprit Saint qui la dirige et veille à travers les pères de l’Eglise.

Nous ressentons fortement que nous sommes catholique et universelle et en particulier par notre célébration dominicale qui nous unisse avec l’Eglise universelle à travers le nouveau pape François qui sans arrêt nous rappelle de notre devoir envers les pauvres, les pauvres en esprit et toute sorte de pauvreté qui se trouve dans notre société. Malgré nos faiblesses et nos difficultés l’Eglise vit pleinement dans l’espérance.

Dans la deuxième lecture saint Paul nous demande que notre vie soit réconfortée par le Seigneur et de prier. Le saint père François nous a dit que la résurrection est notre certitude et notre force. Je vous béni par les même mots de saint Paul. « Que le Seigneur vous conduise à l'amour de Dieu et à la persévérance pour attendre le Christ ressuscité ». Amen.

In English

Gospel text (Lc 20,27-38):

Some Sadducees arrived. These people claim that there is no resurrection and they asked Jesus this question, «Master, in the Scripture Moses told us: ‘If anyone dies leaving a wife but no children, his brother must take the wife, and the child to be born will be regarded as the child of the deceased man’. Now, there were seven brothers; the first married a wife, but he died without children; and the second and the third took the wife; in fact all seven died leaving no children. Last of all the woman died. On the day of the resurrection, to which of them will the woman be wife? For the seven had her as wife».

And Jesus replied, «Taking husband or wife is proper to people of this world, but for those who are considered worthy of the world to come and of resurrection from the dead, there is no more marriage. Besides, they cannot die for they are like the angels. They too are sons and daughters of God because they are born of the resurrection. Yes, the dead will be raised, and even Moses implied it in the passage about the burning bush, where he calls the Lord the God of Abraham, the God of Isaac and the God of Jacob. For he is God of the living and not of the dead, and for him all are alive».

Homily

What a joy to hear from the mouth of the Lord in the month of November, when we pray for our deceased brothers and sisters that there is resurrection , and we will live forever ! He affirms that our God is a living God and He is always with us, listens to us and protects us. Jesus has said to us that He came to save us and promised to us that through him we have eternal life . Saint Paul tells us that if we live, we live for the Lord and if we die , we die for the Lord. It is through Jesus Christ and in him we can have the eternal life .
Today once again , we ask the same question, asked the rich young man to the Lord : What should we do to enter into eternal life ? The answer was simple and clear : read the scriptures regularly practice the law of Moses faithfully and share your life with the people.
This young man went home very sad says the gospel, because he did not want to share his life with others. Fidelity to the Word of God is rooted in the love of God to improve the condition of life for our neighbors, firmly based on the tradition of the Church that puts all her resource to the service of the people.
The first demand of the Lord to the man who sought eternal life , was to read the scriptures . The Word of the Lord is our strength and our food . In reading the scriptures, we discover the stories of the people of Israel, those of the first reading that challenges us and gives us the courage and strength to live our faith fully and there is a joy in living a radical life for the Lord. The Church universal dream of this eschatological happiness for its faithful and teaches us about the practices required of the faithful and the key priorities of the Christian faith, which is based on the Word of God , on her own experience of her believers , and she is inspired by the Holy Spirit who animate and guide the Church.
We strongly feel that we are Catholic and universal, in particular through our Sunday celebration that unites us with the universal Church. The new pope Francis constantly reminds us of our duty to the poor, the poor in spirit , and all kind of poverty is in our society. Thus he make us to participate in the universal mission of the Church. Despite our weaknesses and difficulties the Church fully lives in hope of resurrection and proclaims it with courage and joy.
In the second reading St. Paul asks us that our life be comforted by the Lord and he is inviting us to pray. The Holy Father Francis told us that the resurrection is our belief and our strength. Let us live our life fully and give hope to our brothers and sisters. Let the resurrection be our force and our joy. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article